Commentaires du 1er trimestre 2019

Au cours de la période, les actions nord-américaines se sont redressées, avec les actions américaines en tête, lesquelles ont tiré parti de baisses d’impôts et de la solidité de l’économie américaine. Les actions canadiennes se sont moins bien comportées que leurs contreparties américaines en raison d’une hausse de l’incertitude entourant les échanges commerciaux mondiaux. Les titres de sociétés nord-américaines à petite capitalisation se sont moins bien comportés que les actions de sociétés à grande capitalisation, particulièrement au Canada. Les actions de sociétés canadiennes à petite capitalisation ont subi des pressions à la baisse principalement exercées par le secteur de l’énergie.

Du point de vue de la répartition de l’actif, l’exposition du Fonds à des titres à taux variable et à rendement élevé a été bénéfique pour le rendement puisque ces titres se sont mieux comportés que les placements en actions du Fonds.

L’exposition à des actions canadiennes et américaines a contribué au rendement du Fonds. Les actions américaines ont surpassé les actions canadiennes de manière importante, apportant une contribution supplémentaire au rendement global du Fonds malgré leur pondération inférieure à la moyenne. Au sein du secteur des soins de santé, la sélection des titres a été le facteur ayant le plus contribué au rendement, en grande partie en raison d’un placement dans Harvest Health & Recreation Inc., dont un billet convertible a été converti en actions ordinaires à la mi-novembre. L’exposition au secteur de l’énergie a contribué au rendement, les principaux contributeurs comprenant des placements en actions dans Corporation Pétroles Parkland, North American Construction Group Ltd. et Enerflex Ltd., ayant tous affiché des rendements à deux ou à trois chiffres. La sélection des titres dans le secteur de la consommation discrétionnaire a également contribué au rendement, avec une position dans EnerCare Inc., une action qui s’est bien comportée après l’annonce de sa prise de contrôle par Brookfield Infrastructure Partners L.P.

Au sein de son volet des titres à revenu fixe, la préférence du Fonds envers les titres de crédit de notation plus élevée a contribué à son rendement, tout comme les prêts de grande qualité et les obligations à rendement élevé qui ont affiché un rendement supérieur, particulièrement pendant la braderie du quatrième trimestre. Les plus importants contributeurs individuels au rendement du Fonds comprennent un prêt à terme garanti de premier rang noté B émis par Amneal Pharmaceuticals Inc. (London Interbank Offered Rate [LIBOR] + 3,5 %, 4 mai 2025) et un prêt à terme garanti de premier rang émis par Windstream Holdings Inc. (LIBOR + 3,0 %, 8 février 2024). Les titres d’Amneal Pharmaceuticals ont contribué au rendement en raison du taux robuste de son coupon et de sa pondération relative dans le Fonds. Le prix du prêt de Windstream a augmenté par suite du défaut de la société à l’égard de ses prêts et obligations le 25 février, et parce qu’elle a été placée sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites après avoir perdu une action en justice intentée par Aurelius Capital Management L.P. À titre de privilège de premier rang, les prêts à terme se sont suffisamment rapprochés de leur valeur nominale, alors que les investisseurs s’attendaient à une reprise complète.

Dans le volet des actions canadiennes du Fonds, l’exposition au secteur des matériaux a nui au rendement, tout comme les placements dans les secteurs de l’industrie et des biens de consommation de base, mais dans une moindre mesure que le secteur des matériaux. Dans le secteur des matériaux, une faiblesse notable a été observée au sein des sociétés de produits chimiques, minières et forestières.

Les titres individuels du volet des titres à revenu fixe du Fonds ayant le plus nui au rendement comprennent un prêt à terme garanti de second rang émis par Advantage Sales & Marketing Inc. (LIBOR + 6,5 %, 25 juillet 2022) et un prêt à terme garanti de premier rang émis par Charlotte Russe Holding Inc. (LIBOR + 5,5 %, 21 mai 2019). Advantage Sales & Marketing a subi l’incidence négative de la faiblesse des facteurs fondamentaux du secteur et d’une annonce décevante au chapitre des bénéfices. Le prix du placement dans Charlotte Russe a reculé lorsque la société a été placée sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites le 4 février 2019 à la suite de la faiblesse continue de ses résultats financiers.

Pendant la période, le gestionnaire a procédé à de nombreuses opérations dans le Fonds. Un nouveau placement dans Aecon Group Inc. a été acquis en raison de son carnet de commandes solide et d’une évaluation raisonnable. Des titres de Harvest Health & Recreation, l’un des plus importants exploitants présents dans de multiples États américains du secteur du cannabis, ont également été acquis. Les titres d’International Game Technology PLC ont été ajoutés en raison de leurs flux de trésorerie récurrents robustes tirés des activités de loterie de la société.

Un placement existant dans goeasy Ltd. a été bonifié en raison de sa croissance continue et de l’élan affiché par ses bénéfices. Les placements du Fonds dans Chorus Aviation Inc. et Hardwoods Distribution Inc. ont été renforcés dans le contexte d’une faiblesse du cours de leurs titres après avoir surmonté certains défis à court terme. Les titres d’EnerCare ont été éliminés du Fonds après que la société ait annoncé son acquisition par Brookfield Infrastructure Partners L.P. Les titres de Crius Energy Trust ont été vendus après son acquisition par Vistra Energy Corp. Ceux de Badger Daylighting Ltd. ont été éliminés du Fonds, alors que les positions dans des titres de Pétroles Parkland et de North American Construction ont été réduites suite au solide rendement du cours des actions. Le placement dans Freehold Royalties Ltd. a été réduit afin de diminuer l’exposition indirecte du Fonds aux prix du pétrole et du gaz.

Le gestionnaire est d’avis que la croissance économique mondiale se poursuivra ce qui, en retour, devrait contribuer à accroître la demande pour des produits canadiens. Bien que les politiques en matière d’habitation et gouvernementales suscitent des préoccupations, l’économie canadienne demeure sur des assises solides, et elle semble être en mesure de croître à un rythme plus rapide que la plupart de celles des marchés développés. Les actions canadiennes ont été historiquement peu coûteuses par rapport aux actions américaines. En raison de ces facteurs, le gestionnaire a maintenu une surpondération dans des actions canadiennes par rapport aux actions américaines.

Rendement du fonds et de l’indice de référence, au 31 mars 20191 an3 ansDepuis son lancement
(déc. 2014)
Fonds IA Clarington de croissance et de revenu, série A4,0 %7,0 %5,1 %
Indice Credit Suisse des prêts à effet de levier (30 %), indice composé S&P/TSX (35 %) et indice S&P 1500 (35 %)9,7 %10,6 %9,1 %

Pour en savoir plus à propos du Fonds IA Clarington de croissance et de revenu

La comparaison des données sur le rendement a pour but d’illustrer le rendement historique du Fonds par rapport au rendement historique d’indices du marché les plus souvent cités. Il pourrait y avoir d’importantes différences entre le Fonds et les indices mentionnés qui pourraient se répercuter sur leur rendement respectif. L’indice de référence est un indice mixte, composé à 35 % de l’indice composé S&P/TSX, à 35 % de l’indice S&P 1500 et à 30 % de l’indice Credit Suisse des prêts à effet de levier. L’indice de référence mixte est présenté afin de donner une représentation plus réaliste des catégories d’actif dans lesquelles le Fonds fait des placements en général. L’indice composé S&P/TSX est le principal indicateur de l’activité dans les marchés des actions du Canada, et il couvre 95 % des sociétés domiciliées au Canada et inscrites à la cote de la Bourse de Toronto (TSX). L’indice comprend des actions ordinaires et des parts de fiducie de revenu, et il a été conçu pour représenter un indice de référence général tout en maintenant les caractéristiques de liquidité d’indices plus étroits. L’indice S&P 1500 est un indice généralisé pondéré en fonction de la capitalisation boursière de 1 500 sociétés américaines et il est composé des indices S&P 400, S&P 500 et S&P 600. L’indice Credit Suisse des prêts à effet de levier est conçu pour refléter l’univers des possibilités de placement dans le marché des prêts à effet de levier libellés en dollars américains. L’exposition à la capitalisation boursière, l’exposition géographique et sectorielle, et l’exposition à la qualité du crédit du Fonds peuvent varier par rapport à l’indice de référence. L’exposition du Fonds au risque de change peut être différente de celle de l’indice de référence. Le Fonds peut détenir des liquidités, ce qui n’est pas le cas pour l’indice de référence. De manière globale, les placements du Fonds en obligations et en actions peuvent être différents parce que le Fonds n’utilise pas un ratio fixe comme le fait l’indice de référence. Il n’est pas possible de faire un placement directement dans un indice du marché. La comparaison au chapitre du rendement est présentée à des fins d’illustration seulement et elle n’est pas une indication du rendement futur.